Blog

Écrivain, éditeur & Panafricaniste 

Amadou Tidiane WONE 

amadou tidiane wone en famille

A Propos

Un blog, pourquoi ?

 

 

Aussi loin que remonte ma mémoire, en fait depuis que j’ai appris à lire et à… écrire, je suis un passionné du livre, de la lecture et de l’expression écrite de mes idées. Des cahiers d’écolier aux colonnes des journaux sénégalais, notamment depuis une trentaine d’années, je publie régulièrement mes avis et opinions sur différents sujets. Avec l’avènement de l’Internet et la puissance de plus en plus tyrannique des réseaux sociaux, je m’adapte à ces nouveaux canaux et supports de diffusion.

Soyons plus exigeants, Camarades !

 Par Amadou Tidiane Wone

Je viens de lire, avec toute l’attention qu’elle mérite, «la missive au nom de la République et de la Démocratie» signée par des «patriotes». Cette lettre mérite, à mes yeux, que l’on s’y arrête. En raison de la qualité de ses signataires, dont je connais certains, personnellement, depuis plus de 40 ans. Pour la plupart, ils ont mon respect et ma considération, pour d’aucuns mon estime et, pour d’autres, mon affection sincère et indéfectible.
C’est donc par devoir que je réponds, pour ma part, comme citoyen. Et aussi, d’autre part, par responsabilité. En raison des séquences et des parts de vie partagées sur les barricades, les longues nuits blanches à rêver du Grand Soir, avec passion, foi et espérance…
Les camarades se reconnaitront !
«Le Sénégal est à la croisée des chemins». Ainsi commence ce que je considère comme un appel du cœur à la Raison. Nous le disons tous. Sans préciser de quels chemins. Pour venir d’où et pour aller vers quoi ?
Il est vrai que l’atmosphère politique et sociale dans notre pays est pesante. Le climat économique est tendu. En dépit, ou à cause des potentialités énormes dont notre pays dispose, et qui pourraient changer son destin. Nous avons une population majoritairement jeune. Notre peuple est pacifique et hospitalier. Nous avons, en partage, un héritage spirituel et culturel qui a façonné des générations de cohabitation harmonieuse entre des populations d’origines diverses, mais qui ont poussé très loin leur métissage. Nous avons un pays, doté d’une belle position géographique et disposant de ressources humaines de qualité. Ayant hérité de la colonisation d’infrastructures appréciables, relativement à d’autres pays africains colonisés, nous avions une longueur d’avance sur le chemin du développement. En plus d’un système éducatif et sanitaire acceptable pour le nombre d’habitants de l’époque. Au point de polariser toute l’Afrique occidentale, dite française.

amadou tidiane wone

Le billet de baaba de la semaine

«Tout ce qui est excessif est insignifiant»

 

Depuis quelques années et, disons-le depuis l’apparition du phénomène Ousmane SONKO, le débat public s’est cristallisé sur sa personne. A un point tel qu’il est devenu de bon ton de se déterminer par rapport à son mouvement politique, dernier né pourtant de plus de 300 partis et organisations en tous genres.  Cela tient, à mon humble avis, à certaines particularités qu’il faut relever : Pastef et son leader Ousmane Sonko, sont apparus sur la scène politique avec un discours clair sur la Souveraineté tant politique, économique que monétaire. Un discours offensif sur la corruption et la gestion des deniers publics. Ousmane Sonko a mis sur la table un ouvrage intitulé «  SOLUTIONS » et y a développé celles qu’il propose pour le Sénégal. Il a produit un ouvrage sur les questions pétrolières, au plus fort des controverses consécutives à un reportage de la BBC à  ce sujet. Dans le même temps,  Pastef a développé une machine de communication et de diffusion de ses propositions. Sur les réseaux sociaux, cette infrastructure est tout particulièrement efficace, au vu des résultats obtenus sur le terrain : Ousmane Sonko, Inspecteur des impôts et domaines radié ? Le suffrage universel en fait un parlementaire. Ousmane Sonko accusé de tous les péchés du monde ? le suffrage universel en fait le premier magistrat d’une ville, à la fois chargée d’Histoire et de symboles, Ziguinchor. A chaque appel de l’opposition, dont Ousmane Sonko incarne désormais une figure de proue, les jeunes sénégalais, statistiquement majoritaires, déferlent dans les rues. Au sein de la diaspora, l’influence du Pastef et de son leader est incontestable et, en constante progression malgré les débauchages coûteux d’activistes repentis…

Amadou Tidiane Wone-atw

Amadou Tidiane Wone

Écrivain, éditeur et panafricaniste, je prône une affirmation positive de l’identité africaine par une vision sociale, culturelle et politique d’émancipation des africains. J’oeuvre pour un mouvement qui vise à défendre et à unifier les africains du continent et de la Diaspora en une communauté africaine globale. 

Archives

Méditations, Ramadan 1443

Méditations, Ramadan 1443

« En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence, ceux qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et...

lire plus
Avoir le sens de l’Histoire !

Avoir le sens de l’Histoire !

Président de l'Union Africaine (UA) pour un an, Le Président du Sénégal  Macky Sall, a été reçu par le chef de l'Etat russe Vladimir Poutine, à ce titre. Les marques d’égards à l'endroit du représentant de 54 pays du Continent ont été nombreuses et ne relèvent...

lire plus

Publications

Mes derniers livres

Résistance

Le crépuscule des vanités

L’Harmattan, 2006

Lorsque la nuit se déchire

Editions L’Harmattan, 1990 – 133 pages

Galerie

Photos & Vidéos

Plus d’images et de vidéos lors de mes différentes interventions sur l’actualité nationale et internationale.

amadou-tidiane-wone
amadou-tidiane-wone
amadou-tidiane-wone
amadou-tidiane-wone
amadou-tidiane-wone

Contactez-moi pour

Échanger

Une question, une contribution ?
N'hésitez pas à me contacter !