Alerte ! Alerte ! Alerte…

Amadou Tidiane Wone

Écrivain, éditeur et panafricaniste. Ancien Ministre de la Culture et ancien Ambassadeur du Sénégal au Canada.

« Quand ils sont venus chercher les communistes,
je n’ai rien dit.
Je n’étais pas communiste
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
je n’ai rien dit.
Je n’étais pas syndicaliste
Quand ils sont venus chercher les juifs,
je n’ai rien dit.
Je n’étais pas juif
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
je n’ai rien dit.
Je n’étais pas catholique
Et, puis ils sont venus me chercher.
Et il ne restait plus personne pour protester»

Cette citation, prêtée à Friedrich Gustav Emil Martin Niemöller, comporte plusieurs variantes au gré de l’inspiration de ceux qui en usent. En l’occurrence ici, nous faisons un appel pressant au bon sens et à la responsabilité des sénégalais, face aux défis qui se dressent progressivement et… méthodiquement ( ?) devant nous.

Les événements qui se sont déroulés récemment, dans le département de Mbour, relativement à l’intervention des forces de l’ordre pour interrompre le déroulement normal de la tournée du leader du Pastef Ousmane Sonko, méritent que l’on s’y arrête. Aucune lassitude ne doit triompher sur notre capacité d’indignation car, il semble bien qu’une escalade systématique s’opère dans le sens de la restriction de nos droits et libertés d’aller et de venir.

Le leader du Pastef,  au sortir des élections législatives et, après avoir procédé à la restructuration des instances de son parti, a annoncé  urbi et orbi qu’il allait, selon un agenda largement diffusé, engager une tournée nationale pour tâter le pouls du pays. « Nemeku Tour ».  Il s’agirait, à  cette occasion, de remobiliser ses militants et militantes  et d’animer les instances à la base. Quelle loi interdit cela ?

Quel est dans cet énoncé public, l’élément perturbateur…anormal qui nécessiterait la mobilisation des forces de l’ordre ?

J’ai beau chercher et je n’en trouve pas ! Et vous ?

Un parti politique est une association qui doit avoir la latitude d’exercer des activités de mobilisation et de sensibilisation de ses militants et sympathisants. Ces rassemblements de communion entre les militants, de la base au sommet, sont consubstantiels de la liberté d’association. Il est,  dès lors inadmissible que ces activités fassent l’objet de limitation ou d’intimidation. ..

Sur un enjeu comme celui-là,  tous les citoyens sénégalais, épris de justice et de paix sociale, doivent prendre conscience que, si on laisse passer ce genre de distorsion à la démocratie, nous assisterons à l’extermination de nos libertés individuelles les unes après les autres ! Sans autre forme de procès.

Alors nous disons : Alerte, alerte, alerte ! Trois fois…

Amadou Tidiane WONE

info@amadoutidianewone.com

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres Articles

Rester Focus !

Rester Focus !

Le 24 mars 2024, le peuple sénégalais a fait une option, claire et sans équivoque, pour un changement résolu et définitif d’avec le train-train...

Rupture 

Rupture 

Rupture ! Ce mot magique est sur toutes les lèvres. Comme un appel pressant, une soif incompressible de défricher une voie d'avenir conforme...

Odeurs de gaz…

Odeurs de gaz…

Lorsque l’on assiste à une représentation théâtrale, les scènes se succèdent en plusieurs actes dans un déroulement pensé, réfléchi pour accrocher...

Ce que je crois !

Ce que je crois !

Nous vivons une époque bien singulière. La vanité des humains n'a d’égal que leur condition…humaine si fragile, si éphémère, relativement au temps...

Non !

Non !

Pour avoir été de ceux qui, depuis le début, ont exprimé publiquement leur soutien et leur sympathie à Ousmane Sonko ainsi qu’à Pastef-...

Parlons vrai !

Parlons vrai !

Un être cher m’a appris : Il y’a quatre manières de perdre son temps : Ne rien faire Faire ce que l’on ne doit pas faire Le mal faire Le...

Et maintenant ?

Et maintenant ?

On ne peut plus fermer les yeux sur les exactions violentes, et de plus en plus inacceptables, qui se déroulent en plein jour dans l’espace public...

Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?

« Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice. » Montesquieu Notre...

Réfléchissons !

Réfléchissons !

Et dès l’abord un rappel: « O hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus,...