Carnet de route Dakar Bamako 2022

Amadou Tidiane Wone

Écrivain, éditeur et panafricaniste. Ancien Ministre de la Culture et ancien Ambassadeur du Sénégal au Canada.

Aller compliqué !

Invité à prendre part à la 22ème édition du Forum de Bamako, je prends la pleine mesure du non-sens des sanctions prises par la CEDEAO à l’encontre du Mali, pays membre de cette organisation supposée œuvrer pour l’intégration…économique ( !) des pays de l’Afrique de l’ouest…

Habituellement, Bamako est à moins de deux heures de vol de Dakar…Sanctions oblige, je passe une journée entière à prendre mon mal en impatience… Mais qui a inspiré une décision aussi absurde aux chefs d’états de notre organisation d’intégration sous régionale ? A vue d’œil, notre économie sous-régionale est totalement désarticulée par ces mesures qui défient le simple  bon sens. La défense de principes généraux, sur la prééminence d’institutions politiques désincarnées au point d’avoir été bousculées par les militaires, vaut-elle la faillite de plusieurs pays et la désintégration du tissu social de peuples que tout condamne à vivre ensemble ?

Au demeurant, foulant au pied nos meilleures traditions de palabre à l’africaine pour réconcilier les plus irréductibles, nous utilisons un mécanisme contentieux qui ne nous ressemble pas. Bien au contraire, ! Les sanctions ont reçu un  désaveu cinglant des populations et de la jeunesse africaines.

Me voici donc dans le vol Asky en direction de Lomé.  «  Asky ! la compagnie panafricaine vous souhaite la bienvenue à bord »nous dit suavement l’hôtesse.  De quoi me remonter le moral. En plus le vol est agréable, le personnel aussi. Un service strict et minuté. Tout le personnel est continental, du pilote au personnel navigant de bord. Le logo de ASKY est, tout simplement, une carte d’Afrique apposée à la queue des nombreux aéronefs qui peuplent, et c’est le cas de le dire , l’aéroport de Lomé où nous venons d’atterrir…

Découverte.  Un personnel avenant et accueillant vous oriente. Avec simplicité et bienveillance. La zone d’embarquement grouille de passagers en partance pour toutes les directions du monde.  Signe de la vitalité économique de ce petite pays et du dynamisme de…Asky ! Ponctualité aussi. Partis de Dakar à l’heure, arrivés à Lomé à l’heure, nous repartons pour Bamako…via Conakry( !) A l’heure…

Sacrées sanctions qui punissent les peuples ! Venir jusqu’à Lomé pour repartir à Conakry avant de rallier Bamako… Dix heures de trajets, au lieu d’une heure de vol habituellement, entre Dakar et Bamako en direct. Quelle trouvaille !

Arrivée à Bamako !

Fourbus mais heureux d’avoir enjambé les sanctions pour embrasser ce pays, épicentre des Grands  Empires Africains ante-coloniaux dont le cœur ne cesse de battre et l’esprit d’irriguer le sang des panafricains authentiques . Empires du Mali, du Ghana, du Songhaï… des noms enchanteurs qui éclairent l’horizon des afroptimistes !!

Dans mon prochain billet ( Voir Bamako et revivre) je vous parlerai de la 22ème édition du Forum de Bamako. Il portait sur le thème : « Femmes,  Paix Sécurité et Développement. » Tout un programme.

Amadou Tidiane WONE

info@amadoutidianewone.com

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres Articles

Réfléchissons !

Réfléchissons !

Et dès l’abord un rappel: « O hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus,...