Tabaski 2022, Dewenetti ! Njuulen mo wuuri !

Amadou Tidiane Wone

Écrivain, éditeur et panafricaniste. Ancien Ministre de la Culture et ancien Ambassadeur du Sénégal au Canada.

Chacune des célébrations festives en Islam est l’occasion de méditer sur le prétexte de la fête, ses implications et les leçons à en tirer pour mieux apprécier, et vivre, la tranche de vie qui nous est impartie.

La fête de la Tabaski, comme la plupart des fêtes d’essence ou d’inspiration religieuse, est associée à un événement qui invite à la réflexion et à une méditation sur les Paroles divines. Une relecture du modèle comportemental des Prophètes. Une nouvelle écoute des propos et exemples donnés par Mouhammad Rassouloulah Salalahou Alayhi Wa Sallam regroupés sous le générique de «Hadiths».

Au-delà du sacrifice d’Abraham et de son fils Ismaël, la Tabaski est donc  propice à une réflexion plus globale.

Selon un Hadith rapporté par At Tirmidhi, selon Jâbir (qu’Allah l’agrée), le Messager de Dieu Mouhammad (paix et salut sur lui) a dit :

« Ceux d’entre vous que j’aime le plus et qui seront assis le plus près de moi le jour de la résurrection sont ceux d’entre vous qui jouissent de la meilleure moralité (bon comportement) et qui sont les plus affables.

Ceux d’entre vous que j’aime le moins et qui seront assis le plus loin de moi le jour de la résurrection sont les bavards, les hâbleurs et les grandiloquents».

Les compagnons dirent : «Nous savons qui sont les bavards et les hâbleurs, mais que veut dire «grandiloquents? »

Il dit : «Les orgueilleux et les fanfarons».

Ces paroles me semblent opportunes à méditer au Sénégal en 2022…La cacophonie qui tient lieu de débat public dans notre pays, les escroqueries intellectuelles qui embrouillent les esprits plutôt que de les éclairer, l’envahissement des réseaux sociaux par des bonimenteurs aux langues fourchues mais aux esprits obtus, entrent dans le cadre des comportements décriés dans ce Hadith depuis 14 siècles …

Les insultes et propos acides, qui blessent inutilement et sans apporter une quelconque valeur ajoutée à notre commun vouloir de vivre ensemble, me semblent aussi à examiner au prisme de ces sagesses prophétiques.

La sourate 49 Al Hujuraat recèle, à cet égard, des recommandations qui, si elles étaient appliquées par les musulmans, auraient donné une autre image de l’Islam et contribué à illustrer la quintessence de son projet pour l’Humanité :

« Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. » Verset 6 Sourate 49.

Ce verset pointe les rumeurs et les médisances, les conjectures et les commentaires mensongers,  mais aussi les calomnies… Que se passe-t-il dans nos réseaux sociaux ?

Plus loin : 

« Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l’un d’eux se rebelle contre l’autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu’à ce qu’il se conforme à l’ordre d’Allah. Puis, s’il s’y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables. » Verset 9 Sourate 49.

De la gestion des conflits et de l’arbitrage entre deux groupes de croyants qui en viennent aux mains ou aux mots ! Quel rôle devraient jouer nos sachants lorsque montent les périls ?

 Et enfin, pour ne pas tirer en longueur,

« Ô vous qui avez cru! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en auriez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux». Verset 12 Sourate 49.

La sourate 49 mériterait d’être plus connue, mieux diffusée et partagée. Elle contient des principes de citoyenneté active qui sont très en avance sur la plupart des principes de bonne gouvernance dont on nous fait croire qu’ils seraient la panacée… Que nenni !

Il y’a 14 siècles, un berger inspiré par Allah nous a récité 114 sourates qui éclairent notre passé et notre présent et nous indiquent les chemins de l’Avenir.

Dewenetti à tous les habitants de mon pays. Sans aucune distinction !

Amadou Tidiane WONE

info@amadoutidianewone.com

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Lire plus

Articles similaires

Réfléchissons !

Réfléchissons !

Et dès l’abord un rappel: « O hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus,...